En quoi consiste le traitement miraDry® ?

La technologie miraDry® repose sur des micro-ondes qui produisent de l’énergie thermique. Cela permet de chauffer sélectivement les glandes sudoripares situées sous la peau au niveau des aisselles. On peut ainsi les détruire sans danger et de façon non invasive. Les glandes éliminées ne se renouvellent pas, fini les auréoles de transpiration et les odeurs gênantes !

Lorsqu’elles produisent un excès de transpiration, les glandes sudoripares des aisselles peuvent entraîner une spirale négative avec un stress permanent. Le patient va chercher à tout prix des solutions pouvant finir par lui coûter cher :

  • changer de vêtements plusieurs fois par jour pour éviter l’apparition d’auréoles au niveau des aisselles.
  • recourir à des produits anti-transpirants locaux quotidiennement.

Avec miraDry®, une séance est suffisante dans la majorité des cas. En cas d’hyperhidrose sévère, une deuxième séance peut être réalisée trois mois après la première.

La première consultation pour l’hyperhidrose

Comme pour tous les soins de médecine esthétique, une consultation préalable est nécessaire. Elle sera consacrée à un examen clinique permettant de déterminer la sévérité de votre problématique de transpiration excessive des aisselles, de confirmer l’indication et de délivrer les informations nécessaires concernant le mécanisme et le déroulement d’une séance miraDry®.

Comment se déroule une séance miraDry® ?

Un rasage préalable est nécessaire 4 à 6 jours avant la séance. Une anesthésie locale est faite au niveau de l’aisselle, rendant le traitement plus confortable. Des calques sont placés sur les aisselles pour aider au repérage des points d’anesthésie et délimiter avec précision la zone à traiter. L’énergie thermique nécessaire est alors délivrée par micro-ondes via l’embout miraDry® qui placé directement sur la peau. Les glandes sudoripares sont ainsi détruites par un effet de thermolyse.

La séance dure entre 60 et 75 minutes. Plus de 80% des glandes sudoripares sont alors détruites. Après la séance, les aisselles peuvent être rouges et gonflées. Des douleurs sont parfois présentes les premiers jours. Il est recommandé d’appliquer des poches de glaces durant 20 minutes sous les aisselles juste après la séance au cabinet et éventuellement durant les deux ou trois jours suivants. Il est interdit de se baigner et toute pratique sportive est vivement déconseillée dans les 72 heures après l’intervention.

Quel est le prix du traitement miraDry® ?

Dans quels cas opter pour le traitement miraDry® ?

Il est réservé à l’hyperhidrose des aisselles et s’adresse à toutes les personnes se plaignant d’une transpiration qui les gêne dans leur vie quotidienne :

  • pour des raisons de confort lorsque l’on souhaite éviter d’avoir des auréoles peu esthétiques sur ses vêtements.
  • dans certains cas, la transpiration produit des odeurs désagréables, elle peut même avoir un impact négatif sur la vie sociale du patient.

Le traitement miraDry® est contre-indiqué chez la femme enceinte et chez les moins de 18 ans.

Le pied, le visage et la main sont d’autres zones du corps qui peuvent pâtir d’une transpiration excessive. Découvrez tous les traitements contre l’hyperhidrose.

Quels sont les résultats ?

  • Le traitement permet d’obtenir une réduction de la transpiration de 82 % en moyenne selon toutes les études.
  • Les résultats sont visibles en un seul traitement, et les glandes sudoripares disparaissent définitivement.

Quels sont les effets secondaires les plus courants ?

Les aisselles ne participent qu’à 2% de la thermorégulation totale du corps. Ce traitement n’entraîne pas de compensation ou de troubles de la thermorégulation.

Évalué sur plus de 150 000 procédures dans le monde, la technologie miraDry® présente un excellent profil de tolérance, c’est donc un traitement sans danger. Des gonflements, engourdissements, hématomes ainsi qu’une sensibilité dans la zone des aisselles peuvent survenir. Ils disparaissent généralement en quelques jours. Chez certains patients, une altération de courte durée de la sensibilité de la peau au niveau des aisselles ou de la partie supérieure des bras a été observée. Celle-ci s’estompe progressivement dans le temps. En résumé, le traitement miraDry® n’est pas dangereux et les effets secondaires sont réduits.

Est-ce douloureux ?

La plupart des patients décrivent la procédure miraDry® comme étant indolore et ne nécessitant que peu ou pas de temps d’arrêt. Une anesthésie locale est effectuée au niveau de l’aisselle, rendant le traitement plus confortable et sans danger. La plupart des patients retournent immédiatement à leurs activités habituelles et reprennent généralement une activité physique au bout de quelques jours.

Le traitement miraDry® peut-il être remboursé ?

Il n’y a pas de remboursement possible à l’heure actuelle. En effet, le traitement miraDry® n’est pas encore pris en charge par la Sécurité sociale dans le cadre de l’hyperhidrose.

Témoignages

Ce traitement qui est en plein développement a déjà contribué à améliorer le quotidien de nombreux patients souffrant d’une transpiration des aisselles anormale. Voici leurs avis sur miraDry® :