La lipoaspiration permet de traiter les surcharges graisseuses localisées en utilisant les capacités de retraction de la peau. Il ne s’agit en aucun cas d’un moyen d’amaigrissement. Le principe est d’aspirer à l’aide de fines canules par de petites incisions les zones préalablement repérées en position debout.

L’objectif ici est de corriger, diminuer voire ôter les surcharges graisseuse localisées qui peuvent resister une perte de poids. Elle permet alors d’harmoniser les courbes de la silhouette.

Cela peut concerner le ventre, les hanches, les cuisses, les bras, les genoux, les mollets, les chevilles, les poignées d’amour… La culotte de cheval (de son nom savant « région trochantérienne ») qui chez les femmes est une zone souvent prédisposée à accueillir les excès adipeux.

Les lipoméries ne concernent pas que les zones de la silhouette: certaines zones graisseuses au niveau du visage peuvent bénéficier de cette intervention, comme le double menton (lipoaspiration cervicale), l’ovale du visage, les bajoues.

Pour un résultat accompli, le chirurgien plasticien devra s’assurer que la peau de la patiente ou du patient possède une bonne élasticité, sans relâchement, afin de permettre une rétraction satisfaisante et éviter la survenue de toute irrégularité de surface disgracieuse.

Le cabinet est équipé du body-jet®, produit haut de gamme utilisant la technique d’hydrodissection et plus particulièrement le body-jet® evo dernier cri de la gamme.

Le principe breveté de liposuccion et de transplantation de graisse autologue (WAL) assistées par hydro-jet est basé sur l’utilisation judicieuse de la force délicate et sélective du jet d’eau. Cela permet d’extraire les cellules adipeuses des tissus et de les aspirer en les détachant en douceur et de manière ciblée. Les vaisseaux sanguins et les nerfs avoisinant sont préservés. Nous pouvons ainsi récolter de façon sûre et sans traumatisme la graisse corporelle, la retraiter et la réinjecter si besoin en un temps très court.

Il y a significativement moins d’hématomes et d’œdèmes post-opératoires, et la durée du rétablissement est fortement améliorée.

L’efficacité peropératoire permet de contrôler en temps réel les zones à à traiter et d’optimiser le résultat par rapport à d’autres procédés. Le body-jet® evo permet de régler la puissance et la longueur du jet d’eau facilitant un travail précis, de qualité et adapté à chaque situation en fonction de la région du corps et du type de tissu.

Deux consultations espacées d’au moins 15 jours sont nécessaires avant l’intervention chirurgicale. Premièrement dans un souci de répondre à un délai légal de réflexion deuxièmement pour s’assurer de la bonne compréhension de l’intervention et de vos attentes.

La 1ère consultation sera consacrée à l’examen clinique qui comprend une série de questions préliminaires et un examen physique debout et couché. Il sera alors déterminé les zones candidates à une liposuccion à condition que l’indication soit bonne et qu’un résultat satisfaisant puisse être espérer. Les règles hygienodiétiques seront vérifiés afin de s’assurer d’un résultat pérenne.

La 2nde consultation permettra de répondre à de probables nouvelles interrogations de votre part, donner à nouveau les informations liées à cet acte chirurgical. Des photographies préopératoires seront réalisées et ajouter au dossier médical. Il vous sera remis l’ordonnance pour se procurer le vêtement compressif adapté. Une date opératoire et une consultation d’anesthésie seront alors fixées.

Intervention

Durée de l’intervention : 1h30 à 3h
Durée d’hospitalisation : ambulatoire ou à 24h
Type d’anesthésie : locale, locale approfondie ou générale

Après l’intervention

Durée des pansements : 10 jours
Douleurs : modérées (à type de courbatures) quelques jours
Reprise des gestes de la vie quotidienne : 2 à 5 jours
Reprise du sport : 3 semaines (plus long en cas de rapprochement musculaire)
Contention : 2 mois
Résultat : 3 à 6 mois
Soins des cicatrices : 1 an

« La lipoaspiration est-elle prise en charge par la Sécurité Sociale ? »

Dans le cadre d’une chirurgie esthétique, la lipoaspiration n’est jamais prise en charge par la sécurité sociale. Parfois, elle est associée à d’autres gestes et s’intègre alors dans une intervention globale prise en charge afin d’optimiser le résultat.

« Combien de temps durent les effets d’une lipoaspiration ? »

La lipoaspiration permet de diminuer fortement le nombres de cellules graisseuses (adipocytes) u niveau des zones traitées. Ces cellules n’ont pas la capacité de se multiplier et régénérer. C’est pourquoi il est courant de dire que les résultats sont définitifs et qu’un retour à l’état antérieur n’est pas possible. S’il est certain que la diminution des adipocytes permet d’assurer un résultat pérenne, certaines cellules sont toujours potentiellement présentes et en cas de reprise pondérale, celles-ci peuvent tout de même considérablement augmenter de taille. De plus les zones non traitées resteront sensible aux variations pondérables. Ainsi le respect des règles hygiénodiététiques est primordial pour maintenir les résultats.

« Faut-il perdre du poids avant la lipoaspiration ? »

En cas de surpoids, il est préférable de perdre du poids, afin d’optimiser le résultat et de limiter le risque de complications et d’imperfections. Dans tous les cas après un amaigrissement massif, il sera vérifier que le poids est stable depuis plusieurs mois.